Retour au conseil municipal

Me voilà de retour au conseil municipal et donc j’en profites pour rouvrir ce blog… Mon positionnement actuel ci-après (version longue de mon intervention au conseil municipal de ce jeudi 20 décembre):


Je suis très honoré de rejoindre ce soir le conseil municipal de colombes, suite à la démission de  Philippe Sarre, dont je salue au passage l’action au service de cette ville. Comme lui, je siègerai sous l’étiquette la République en Marche 

Je me suis engagé dans la cité depuis toujours pour lutter contre les injustices et  pour un monde meilleur pour nous et pour les générations à venir. C’est pourquoi je suis militant associatif et entrepreneur social. Mais c’est aussi pourquoi je me définis comme écologiste et aujourd’hui plus que jamais.  

Elu sous l’étiquette europe écologie les verts dans la mandature précédente, j’ai été pendant 5 ans conseiller municipale en charge de l’économie sociale et solidaire. J’ai, comme vous le savez soutenu ou initié de nombreux projets citoyens à Colombes. Je me suis retiré de la vie politique en 2014 pour m’engager pleinement dans de nouvelles aventures écologistes en tant qu’entrepreneur social. E

Retiré de la vie politique, oui car il m’a fallu le temps d’absorber et de comprendre les raisons de l’échec des politiques et stratégies écologistes pour transformer la réalité et pas juste avoir raison dans notre coin.  Retire de la vie politique pour mieux comprendre les ressorts de la sanction électorale que nous avions eu.

Pourtant, on a été plusieurs à essayer de tirer la sonnette d’alarme. Si vous visionnez les anciens conseils municipaux et en particulier la position des écologistes concernant le Budget, vous trouverez une phrase récurrente qui a toujours été mon fil conducteur : « Il faut faire mieux avec moins ».

Vivre mieux en gaspillant moins d’essence, moins d’énergie, moins de pollution, c’est possible et c’est ça le défi écologique.

Ceux qui promettent la planche à billet ou la dette en promettant de toujours faire plus avec plus trompent les électeurs et au mieux ne feront que reporter les problèmes sur les générations futures.

Ceux qui proposent de faire moins avec moins ne font que diviser la société et retarder les réponses à la crise. Affaiblir les plus faibles, ceux-là même qui subissent en premier les effets de la crise écologique n’amène que déception et populisme.

La ligne de crêtes entre ces deux logiciels périmés de l’ancien monde n’est pas facile à tenir.  Ces nouvelles solutions demandent de réfléchir autrement l’action publique.  De repenser la démocratie même, pas seulement en modifiant les règles de votation, mais en comprenant que c’est les citoyens qui doivent faire autrement et que la fonction de l’institution n’est pas seulement d’offrir du service ou de la redistribution mais de soutenir ou d’initier quand il le faut les coopérations entre habitants pour faire vivre la transition écologique et le mieux vivre à Colombes .

Beaucoup de membres du comités LREM-Colombes  sont nouveaux en politique. D’autres sont plus expérimentés, ont l’expérience des élections et même de la gestion de la ville. Je remercie ceux qui sont présents dans la salle ce soir.  Et vous n’allez pas me croire mais, anciens et nouveaux, quelle que soit leur sensibilité politique précédente,  arrivent à travailler ensemble, en toute confiance et je dirais même plus, avec « bienveillance », sans les anciennes pratiques des rapports de force et de défense des boutiques et logos. Ils sont comme moi portés par un vrai engagement écologique pour la ville. Je suis honoré aujourd’hui de pouvoir les représenter au conseil municipal.

Mme Le Maire, mes chers collègues, comme vous l’aurez compris, je ne suis  aujourd’hui dans aucun « camp ». Je ne serais pas dans l’opposition systématique à qui que ce soit,

Ce qui guidera mes positions et contributions, c’est de savoir si les décisions prises permettent d’améliorer les conditions de vie des Colombiens et ceci de manière soutenable écologiquement et budgétairement.

Je vous remercie.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *